**** ETHIOPIE du Nord au Sud (août 2019) ****

Tribus HAMER au Sud de l’Ethiopie

ADDIS ABABA 1 capitale en plein essor

Pour cette première journée en Ethiopie, visite de Addis Abeba.

Mont Entoto, une colline très paisible et verdoyante qui culmine à 3000 m d’altitude et offre un panorama d’exception sur la capitale en contre-bas.

Visite du musée entropologique très intéressant 

Visite du Musée National et découverte de Lucy. Un des 1er hommes, en l’occurence une femme, vieille de plus de 3,5 millions d’année.

  • Addis Ababa

    Une ville moderne en plein développement.

  • Une ville «campagne » avec des chevaux, des chèvres, des buffles dans les rues.

  • De trés nombreux bidon villes et une très grande population de jeunes totalement illetrés

  • Lucy

    Lucy est le surnom donné au fossile de l'espèce éteinte Australopithecus afarensis découvert en 1974 sur le site de Hadar, en Éthiopie. Ce fossile est daté de 3,18 millions d'années.

  • Lucy

    Reconstitution du corps

Les tribus du Sud de l’Ethiopie : Vallée de l’Omo

Les HAMERS vivent dans le sud-ouest de l’Ethiopie dans une zone fertile de la vallée de l’Omo (Frontière du Kenya) Ils représentent 0,1 % des 73 millions d’habitanrs.

Ce sont surtout des éleveurs de bovins, le bétail occupe donc une place très importante dans leur culture. Les Hamers sont semi-nomades. Ils suivent un itinéraire, tracé par leurs ancêtres, avec de nombreux points d'arrêt. Durant leurs longues pauses, si la saison s'y prête, ils se mettent à l'agriculture, plus particulièrement la culture du Sorgo. Ils vivent dans des huttes précaires, qui conviennent à leur vie semi-nomade.

Les Hamer sont des pasteurs semi-nomades ; ils vivent dans l’une des régions les plus arides de la savane méridionale du sud-ouest éthiopien, entre les terres fertiles de l’est et les rives de l’Omo. Dans cette région, seules des termitières de plusieurs mètres de haut, qui s’élèvent comme des cheminées, les acacias, les Adenium obesum, aux fleurs roses et rouges et la broussaille brisent la ligne de l’horizon.

Les Hamers ont un sens particulier de l'esthétique, et les deux sexes accordent beaucoup de temps à s'embellir. Les femmes portent un habit fait de trois peaux de chèvre décorées. Elles ont de nombreux bracelets en cuivre, fabriqués à partir des douilles de « kalach » autour des avant-bras. Elles coiffent leurs cheveux en fines locks, qu'elles enduisent d'un mélange de beurre et d'ocre rouge.

Les hommes portent aussi les colliers, mais de façon moins importante. Ils ont les oreilles percées, dans lesquelles ils insèrent plusieurs anneaux d'argent.

Tribus Sud de l’Ethiopie Les HAMER

LES TRIBUS DU SUD : village Dassanech

Installés sur les deux rives de l’Omo, ils sont 24 000, répartis dans une région fertilisée par les inondations du delta de l’Omo et l’influence du lac Turkana. Amalgame de petits groupes liés par un langage, aujourd’hui commun et d’origine couchitique, leur population a une activité économique principalement agricole. Le bétail et son usage illustrent néanmoins les valeurs morales de la communauté basée sur un ancien pastoralisme.

C’est la plus pauvre des tribus.

Je me suis fait plein de copains

Les Tribus

Ethiopie